RECOMMANDATIONS D’ÉNERGIE SOLAIRE QUÉBEC-2013

La ressource solaire est extrêmement importante au Québec. En moyenne, le Québec reçoit 2200 heures d’ensoleillement chaque année comparativement à 1670 heures pour la France.
Rayonnement solaire global-RSG du mois d’octobre au mois de mars inclusivement* :
Montréal : 525 kWh/mètre carré Québec : 600 kWh/mètre carré
Sherbrooke : 545 kWh/mètre carré Roberval : 614 kWh/mètre carré
Allemagne : 327 kWh/mètre carré Danemark : 296 kWh/mètre carré
*Sur une surface verticale orientée plein Sud indique le potentiel solaire passif des locaux et de l’éclairage naturel d’hiver.

La combinaison solaire passif-bioclimatique (architecture qui tire avantage des éléments naturels : soleil-terre-air-eau) grâce au design architectural et aux techniques modernes d’efficacité énergétique permet de réduire considérablement la consommation énergétique résidentielle et commerciale. Une habitation solaire passive exige un surcoût de 5 à 8% pouvant être amorti en quelques années à même les économies d’énergie annuelles de l’ordre de 20 à 40% (1).
Il faut favoriser le recours aux énergies renouvelables (solaire passif–bioclimatique en priorité) pour maximiser les gains solaires passifs en soutenant la formation professionnelle axée sur une construction à haut rendement énergétique et en favorisant la cote énergétique des bâtiments (cote LEED avec ÉcoHabitation-cote PASSIVHAUS avec Canadian Passive House Institute), la rénovation de logements existants selon des critères exhaustifs d’efficacité énergétique prévoyant un volet solaire passif permettant de combler 25% des besoins en chauffage et en faisant la promotion de nouvelles constructions résidentielles et commerciales intégrant le concept «Solar Ready» (constructions neuves prévoyant l’ajout eventual de systèmes solaires thermiques et photovoltaïques) et axées sur la consommation énergétique nette zéro (construction neuve qui produit autant d’énergie qu’elle en consomme).

    Moyenne de l’énergie solaire reçue annuellement sur une surface d’un mètre carré (inclinée selon un angle optimal) :
    Québec : 1580 kWh Sherbrooke : 1500 kWh Gatineau : 1480 kWh
    Montréal : 1440 kWh Gaspé : 1380 kWh Natashquan : 1330 kWh
    Barcelone : 1540 kWh Shanghai : 1510 kWh Berlin : 1110 kWh
    Le prix des panneaux photovoltaïques a chuté de 75% au cours des cinq dernières années pour se situer à 2$/Watt en 2013. Depuis 2010, le prix des panneaux photovoltaïques baisse en moyenne de 11% par année (2).
    Pour un système photovoltaïque relié au réseau d’Hydro-Québec, son coût moyen est de 6000$/kW ou 6$/Watt (installation comprise). Si on achète le système comptant (sans financement), son acquisition se chiffrera à 0,22$/kWh produit comparativement à 0,27$/kWh produit si son acquisition est financée avec un prêt portant un taux d’intérêt de 5%. Pour un système photovoltaïque autonome (hors-réseau) nécessitant l’achat d’accumulateurs (durée de vie de sept ans), son prix d’acquisition sera le double.
      NOTES :
      1-Canadian Passive House Institute-CANPHI à Wakefield
      2-Laboratoire fédéral CANMET-Énergie à Varennes
      3-Énerconcept Technologies de Magog (premier fabricant canadien de systèmes solaires thermiques pour l’air)


      Benoit Perron
      Président Énergie Solaire Québec-ÉSQ